L'exploration du Mississippi

Robert Cavelier de La Salle obtient, avec la seigneurie des terres découvertes, l'autorisation d'édifier deux postes au sud des lacs Érié et Michigan. En 1680, il descend l'Illinois, et aboutit au confluent du Mississippi. Les Indiens lui apprennent que le fleuve est navigable et se jette dans la mer en un lieu voisin des colonies espagnoles.
À cet emplacement, La Salle construit le fort Crèvecœur. Le navire dont il attend des vivres et des hommes ne vient pas en renfort, et La Salle rentre au fort Frontenac, tandis que son second, Henri de Tonty, est fait prisonnier par les Iroquois, et que le père Hennepin poursuit la reconnaissance du Mississippi vers le Nord. L'année suivante, La Salle repart, séjourne chez les Arkansas, et continue sa descente du fleuve. Le climat se réchauffe progressivement et des alligators peuplent les eaux. Cavelier de La Salle séjourne chez les Taensas, puis les Natchez. Bientôt les rives du fleuve deviennent plus basses, les roseaux abondent dans les marécages qui les bordent, l'eau du fleuve devient saumâtre. Tonty atteint la mer libre par la passe principale.
À la fourche des trois branches du delta, La Salle fait équarrir et dresser un arbre, sur lequel on accroche les armes du Roi de France, forgées dans un fond de marmite.


Bocquin, Prise de possession de la Louisiane et du Mississipi au nom de Louis XIV par Cavelier de La Salle le 9 avril 1682 (1860)
BNF, Estampes

Bocquin, Prise de possession de la Louisiane et du Mississipi au nom de Louis XIV par Cavelier de La Salle le 9 avril 1682 (1860)
BNF, Estampes

Les premières explorations