On ne possède aucune trace écrite de la musique jouée en Louisiane française, à l’exception du précieux manuscrit de chant des Ursulines de La Nouvelle Orléans (1754), copie de pièces jouées en France. Les musiques d’inspiration populaire de la Louisiane plongent naturellement leurs racines dans les mélodies françaises et africaines. Pour nous limiter ici uniquement aux aspects francophones, il faut distinguer les chants créoles qui passeront dans le spiritual afro-américain, les chants créoles repris par le blues et le jazz, et surtout la musique cadjine, de loin la plus authentiquement préservée et la plus largement pratiquée aujourd’hui.


La musique classique

L’opéra de Grétry, Sylvain, est le premier à avoir été donné au Théâtre de La Nouvelle Orléans, en 1796. L’on sait aussi qu’il existait de nombreux instruments de musique et des partitions à la fin du XVIIIe siècle, mais il n’en reste rien. Plus tard, la musique classique de la Louisiane s’avère peu tributaire de l’influence française. John Davis, l’impresario de l’Opéra de La Nouvelle Orléans au milieu du XIXe siècle, allait recruter des artistes tous les ans à Paris. Le compositeur néo-orléanais Ernest Guiraud devint Grand Prix de Rome après avoir fait ses études à Paris. Il y resta pour composer des opéras, et il eut pour élèves au Conservatoire Satie et Debussy. Plus extraordinaire est la carrière brève et brillante du pianiste et compositeur Louis Moreau Gottschalk (1829-1869), le premier des grands compositeurs américains. Gottschalk est le fils d’une Française et d’un Anglo-Polonais, créoles de La Nouvelle Orléans. Formé à Paris, où il joua devant Chopin, le jeune et célèbre prodige donne des récitals fréquemment improvisés dans de nombreux pays, écrivant les morceaux les plus appréciés du public quelquefois plus d’un an après. Gottschalk s’inspire souvent des mélodies de son enfance louisianaise : créoles, africaines, espagnoles.

Henry Desmarest (1661-1741), Les Louanges de Dieu : Sa Puissance, sa Bonté Manuscrit des Ursulines de La Nouvelle Orléans, HNOC
Le Concert Lorrain, direction Anne-Catherine Bucher, K617



Louis-Moreau Gottschalk, La Savane, Ballade créole, BNF, Musique, Editions Peters, 1974